Cabinet Philippine » Uncategorized » Clairaudience vs clairvoyance : quelles sont les différences ?
clairvoyant et clairaudient
Uncategorized

Clairaudience vs clairvoyance : quelles sont les différences ?

La voyance est un art divinatoire qui s’est développé au fil des années. Aujourd’hui, c’est devenu un moyen incontournable pour connaître l’avenir et s’y préparer convenablement. Cet art de divination a plusieurs facettes. Ces différents aspects diffèrent selon la spécialité du voyant. Parmi les diverses catégories de voyance qu’il est possible de distinguer, il faut noter que la clairaudience et la clairvoyance occupent une place prépondérante. De plus, plusieurs personnes ont souvent tendance à les confondre. Vous êtes également dans le même cas de figure ? Voici un décryptage complet pour vous permettre de cerner toutes les distinctions !

Clairaudience et clairvoyance : une différence notable dans la conception

Bien que plusieurs personnes tendent à confondre les deux notions, il faut préciser qu’une différence importante se fait voir rien que dans la clarification conceptuelle. En effet, lorsqu’il est question de clairaudience, il est fait référence à un don extrasensoriel qui offre la possibilité de capter des messages qui proviennent d’un monde spirituel. La clairvoyance est donc une capacité qui fait approbation à l’audition. Autrement dit, il s’agit d’une faculté à ressentir par le son.

Ainsi, un clairaudient est une personne qui peut entendre les défunts, les esprits ou encore les anges. Il est en mesure d’établir des dialogues concrets et cohérents avec le monde spirituel.

Contrairement à la clairaudience, la clairvoyance est un don de voyance. Autrement dit, il s’agit d’un art divinatoire qui permet à la personne possédant le don de voir dans le passé, le présent et même le futur. Une personne qui pratique de la clairvoyance voir donc au-delà de ce que les simples êtres humains peuvent voir. Il s’agit également d’un don extrasensoriel.

Lorsque vous faites une comparaison minutieuse, vous comprenez donc qu’il existe bel et bien une différence notable entre les deux concepts. Quelles sont les autres distinctions ?

La clairaudience et la clairvoyance : une distinction au niveau des sens

Vous vous en doutez certainement au regard des diverses définitions données plus haut. Bien que les deux concepts se ressemblent sur plusieurs points, il faut tout de même notifier que les dons sont distincts.

En effet, lorsqu’il s’agit d’un clairaudient, le sens utilisé pour les divinations repose sur l’ouïe. Autrement dit, la clairaudience se porte sur l’audition. Les messages que les mediums reçoivent viennent sous forme de son. Ces derniers sont en mesure de communiquer avec des entités invisibles à l’œil nu par la plupart des humains.

Par ailleurs, en ce qui concerne la clairvoyance, cet art divinatoire repose sur la vision. Le clairvoyant tire son succès des images et des situations qu’il perçoit. Il voit au-delà des choses et peut faire des déductions sur une personne qu’il n’a jamais rencontré auparavant.

Clairaudience et clairvoyance : différence dans la résolution des problèmes

Lorsqu’il est question des différentes catégories de voyance, plusieurs différences peuvent être notées. S’agissant de la clairvoyance et de la clairaudience, il est possible de nommer plus d’une distinction. Dans la liste des plus importantes, il faut noter la différence dans la manière de résoudre les problèmes. Comment ?

En effet, un clairvoyant a la faculté de percevoir et de ressentir les problèmes et les solutions à la fois. Il peut donc les voir de façon plus précise. C’est une évidence pour lui. Ce n’est malheureusement pas le cas du clairaudient.

En réalité, pour trouver solution au problème de celui qui vient consulter, le clairaudient est obligé de poser des questions aux êtres désincarnés. Autrement dit, ce dernier doit demander afin d’obtenir des réponses à fournir au client.

En fin de compte, il faut noter que la clairaudience et la clairvoyance sont deux branches distinctes de la voyance. Elles diffèrent en plusieurs points, mais elles ont le même objectif : fournir des réponses pour permettre à celui qui consulte d’aller de l’avant.